Un ville américaine interdit de prononcer des gros mots en public


Middleborough, une charmante localité  du Massachusset a décidé lundi de punir de 20 dollars d’amende les malotrus qui oseraient prononcer des insanités sur la voie publique.

Proposée par le chef de la police locale, cette idée a trouvé le soutien de 180 élus au conseil local, contre seulement 50 défenseurs du gros mot.

Pour autant, les autorités rejettent toute accusation de censure dans la mesure où les gens auront encore la liberté de jurer durant leurs conversations privées. Ouf!

Les défenseurs de la pureté de la langue viseraient en particulier des groupes de jeunes habitués à squatter des parcs publics.

Reste à voir si ce règlement local ne constitue pas une entrave à la liberté de parole, garantie par la constitution US ?

Source : The Daily Caller

Cet article, publié dans Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un ville américaine interdit de prononcer des gros mots en public

  1. Bibou dit :

    Excellent!!!!
    Je vois que la rue est hyper propre, un effet amende ? (je parle des déchets qui chez nous jonchent de plus en plus les trottoirs, bords de route….)

    Bisous. Très belle journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s