Nouvelle-Zélande : il veut éliminer tous les chats domestiques


Capture01

Gareth Morgan a un rêve bien simple: que la Nouvelle-Zélande soit débarrassée des chats domestiques qui menacent la survie d’espèces d’oiseaux. Mais le militant environnemental ne fait pas l’unanimité avec sa nouvelle campagne.
Gareth Morgan a appelé mardi ses compatriotes à s’assurer que le chat qui accompagne leur quotidien soit leur dernier afin de sauver les espèces d’oiseaux uniques en Nouvelle-Zélande.

Il a créé un site web, nommé Cats To Go, dépeignant un petit chat avec des cornes de diable, avec la mention: «Cette petite boule de poil que vous détenez est un tueur né.»

Il ne recommande pas aux gens d’euthanasier leurs chats – «Pas nécessairement, mais il s’agit d’une option», est-il écrit.

Gareth Morgan, un économiste et un homme d’affaires bien connu, suggère aussi que les chats soient gardés à l’intérieur et que les autorités locales rendent l’inscription à un registre obligatoire.

La Nouvelle-Zélande compte une proportion de chats domestiques par rapport à la population parmi les plus importantes au monde.

Source : La Presse.ca

Publicités
Publié dans Insolite | Tagué , | 1 commentaire

Avion trop lourd, les passagers se cotisent pour faire descendre 4 volontaires


easyjet[1]

Un avion d’easyJet étant trop lourd de 300 kg au décollage, quatre volontaires ont dû descendre, motivés par les passagers qui ont mis la main à leur poche.

Drôle de scène qui s’est déroulée à 7h du matin à bord d’un Airbus A319 d’easyJet sur l’aéroport John Lennon de Liverpool. Tous les passagers étaient à bord et le pilote faisait ses dernières vérifications avant d’entamer son décollage pour Genève, quand il s’aperçoit qu’il a dépassé la masse réglementaire de quelque 300 kg. L’explication selon la compagnie ? Une très « exceptionnelle forte proportion de passagers masculins ». Le pilote a alors esquissé une solution : quatre passagers volontaires doivent débarquer moyennant quoi ils recevront un dédommagement financier de 100 livres (120 euros) et un replacement sur un autre vol. Le montant est jugé maigrelet et aucun passager ne s’annonce au désembarquement.

Mais des passagers à l’avant de l’avion refusent l’idée de rester en rade à Liverpool. Ils lancent alors une quête auprès d’autres passagers pour que le dédommagement soit suffisamment attractif pour des volontaires. Tout le monde doit mettre la main à la poche. Finalement, quatre passagers seront d’accord pour désembarquer avec leurs bagages, moyennant 200 livres chacun (240 euros). Ils seront dirigés le même jour sur Birmingham d’où ils repartiront pour Genève.

La low cost orange a commenté le fait divers en indiquant qu’il existait des règlements internes lorsque de telles situations adviennent et qu’il n’y avait « pas besoin que les passagers fassent une telle action », ajoutant que la sécurité des passagers restait sa préoccupation la plus haute, et qu’elle respectait donc les réglementations aériennes.

Source : Air-journal

Publié le 19 janvier 2013 à 19h00 par Joël Ricci

Publié dans Insolite | Tagué , | 1 commentaire

Depuis la mort de sa maitresse ,Tommy le chien, va régulièrement à la messe


7756983308_depuis-la-mort-de-sa-maitresse-le-chien-tommy-assiste-aux-messes[1]

Depuis la mort de sa maîtresse il y a deux mois, le chien Tommy ne manque pas une messe dans la petite église où elle se rendait souvent et où ont été célébrées ses obsèques, rapportent mercredi les médias italiens.

Quand sonnent les cloches de l’église de Santa Maria Assunta à San Donaci dans la région de Brindisi, à 17h chaque après-midi, le berger allemand âgé de 12 ans quitte la place du village où sont assis les anciens et s’installe devant l’autel.

Sauf quand il pleut trop, Tommy n’a pas manqué un jour à l’église depuis qu’il a accompagné le cercueil de sa chère maîtresse, au moment de son enterrement. Le curé, Don Donato Panna, accepte désormais la présence tranquille du quadrupède somnolant près de l’autel, raconte le quotidien Il Messaggero.

Sa maîtresse portait le nom en dialecte local de « Maria tu lu campu » -« Marie des champs »–. Elle vivait seule avec quatre chiens errants qu’elle avait recueillis, dont Tommy, et les entourait de son affection. Tommy était son préféré et la suivait toute la journée quand elle sortait de chez elle et allait faire les courses, l’attendant à la sortie de l’épicerie ou de la boulangerie.

Avant sa mort, Tommy restait toujours patiemment à la porte de l’église. Mais depuis que Don Panna lui avait permis d’y entrer le jour des obsèques, Tommy assiste aux mariages, aux baptêmes et aux enterrements.

Dès qu’il entend les cloches et qu’il voit un cortège funèbre entrer dans l’église, il suit le cercueil comme s’il espérait revoir celle qui l’avait sortie de sa condition précaire de chien errant. Il a été désormais adopté par tout le village, rapportent les médias italiens.

 

Source : RTL

Publié dans Insolite | Tagué , , | Laisser un commentaire

La femme de ménage décide de se conduire le train qu’elle nettoie… accident inévitable !


slide_274834_1986650_free[1]

C’est un accident surréaliste qui a agité Stockholm mardi matin.

Une femme de ménage de 22 ans s’est introduite dans un train de banlieue vide du réseau de la capitale suédoise, alors que celui-ci se trouvait au dépôt.

La jeune femme a ensuite réussi à mettre en marche le train, composé de quatre wagons, le faire rouler, pour finalement le faire dérailler et le crasher 1,6 km plus loin dans un immeuble de trois étages, sans faire de victime. Grièvement blessée, « l’apprentie conductrice » a été transportée à l’hôpital.

« Le train conduit par la femme de ménage roulait à une vitesse excessive et beaucoup plus élevée que la normale sur ce tronçon », a constaté après coup Jesper Pettersson, porte-parole des transports publics de Stockholm.

Les autorités savent pour le moment que la conductrice était employée par la compagnie ferroviaire accidentée pour faire le ménage dans ses trains. Mais comment celle-ci a pu mettre en branle la locomotive, cela reste pour l’instant un mystère…

 

Source : Le Huffington Post

Publié dans Insolite | Tagué , , | Laisser un commentaire

Belles histoires. Buck, le chien qui ne voulait pas mourir


buck-le-chien-qui-ne-voulait-pas-mourir_112647_w460[1]

Un chien a été retrouvé la tête criblée de plombs dans un sac poubelle sur le bord d’une route texane. Mais grâce à la mobilisation engagée sur Facebook par Tami Augustyn, ce chien est aujourd’hui miraculeusement sauvé.

Surnommé le « chien qui ne voulait pas mourir » par la presse anglaise, celui que l’on appelle aujourd’hui « Buck » est un véritable miraculé et ce n’était pas gagné d’avance. Retrouvé dimanche dernier par un automobiliste ayant aperçu des mouvements dans un sac poubelle attaché à une clôture au bord de la bien nommée « Bulldog Lane », Buck était à ce moment-là dans un sale état, explique la version américaine du Huffington Post.

À peine le sac est ouvert par l’automobiliste que le chien ensanglanté utilise ses dernière forces pour en sortir et faire quelques pas avant de s’écrouler sur le bas côté de la route. L’automobiliste décide de prévenir les agents du contrôle des animaux, mais n’obtient aucune réponse. Il prévient alors sa voisine, Tami Augustyn, une femme qui a déjà sauvé de nombreux animaux et qui est aujourd’hui devenue la maîtresse de Buck. 

La tête, la gueule et les yeux criblés de plombs

Tami arrive sur les lieux et pense, voyant les blessures dont souffre le chien, qu’il s’agit là d’une pauvre bête utilisée pour entraîner les chiens de combat. Elle l’emmène alors immédiatement chez le vétérinaire de la ville de Conroe. Ce dernier se rend bien vite compte qu’il ne s’agit pas de blessures dues à des morsures, mais bel et bien à des impacts de plombs provenant d’un fusil à air comprimé. La tête, la gueule, les yeux, le cou et le poitrail du chien ont été touchés. De plus, il souffre d’une hypothermie causée par la nuit passée dans le sac plastique, d’une forte anémie et d’une grave déshydratation. 

Le chien est alors immédiatement soigné et opéré. Aujourd’hui, buck est à nouveau capable de se déplacer grâce à cet opération. En revanche, pour ce qui est des plombs qui lui ont été tirés dans les yeux et qui n’ont pu lui être retiré, le vétérinaire avoue ne pas savoir si le chien retrouvera un jour la vue.

Source : Gentside

Publié dans Insolite | Laisser un commentaire

Pour perdre du poids, voici la pompe à estomac !


7756737445_aspireassist-la-technique-tres-critiquee-qui-aspire-les-calories[1]

Un nouveau système de pompe d’estomac se présentant comme une alternative à la pose d’un anneau gastrique a déclenché une levée de boucliers sur Internet.

30% des calories retirées par aspiration

Cette méthode drastique de perte de poids consiste à se faire implanter un tuyau dans l’estomac, relié à une pompe externe grâce à une petite incision dans l’abdomen. Cette pompe permet d’aspirer les aliments après ingestion, et ainsi de délester l’estomac.

La mise en place du système AspireAssist nécessite une intervention chirurgicale ambulatoire de 20 minutes. Après l’incision, et une fois la peau autour du tube cicatrisée, une valve de la taille d’un jeton de poker est attachée à l’extrémité extérieure du tube permettant d’aspirer les aliments provenant directement de l’estomac. Les concepteurs de ce système prétendent que 20 minutes d’aspiration après le repas permettront de se débarrasser de 30% des calories ingérées.

Sexy, la pompe…

Cette technique, que l’entreprise a le cran de décrire comme « peu-invasive » et « une solution révolutionnaire de perte de poids », est brocardée par le site Jezebel comme une « nouvelle machine à boulimie terrifiante », qui promeut des habitudes alimentaires très nocives. Le site souligne aussi que la valve extérieure n’est pas le gadget le plus glamour lorsqu’on se déshabille avant un câlin.

Le site The Daily Meal compare ce système à ceux des « cyborgs » et le New York Daily News parle de la « méthode de perte de poids la plus dégoûtante de l’histoire ».

Déjà commercialisée en Europe

Ce dispositif n’a pas encore reçu l’approbation des autorités américaines, mais aurait déjà reçu la mention CE (Conformité Européenne) fin 2011, permettant une mise sur le marché en Europe. Il serait déjà commercialisé dans certains pays.

Ce système a été conçu par Dean Kamen, à qui l’on doit le Segway, le deux-roues électrique muni d’un système de stabilisation gyroscopique.

Source : RTL

Publié dans Insolite | Tagué , | 1 commentaire

Pourquoi avons nous les doigts plissés après être resté trop longtemps dans l’eau ?


doigts-fripes [1]

Réponse : c’est pour nous offrir une meilleure prise sur des objets humides, affirme une étude publiée mercredi.

«Nous avons démontré que les doigts ridés assurent une meilleure prise dans des conditions humides. Cela pourrait fonctionner comme les sillons sur les pneus de nos voitures qui permettent à une plus grande surface du pneu de rester en contact avec la route et donnent une meilleure adhérence», résume Tom Smulders, de l’Université britannique de Newcastle.

Lorsque nos mains et nos pieds restent immergés trop longtemps, ils se plissent. Les biologistes ont longtemps pensé que ce phénomène était dû à l’eau qui passait sous la peau et la faisait gonfler. On sait à présent qu’il s’agit d’un processus actif commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins.

«Lorsque le corps détecte que les doigts sont restés mouillés pendant un certain temps, le système nerveux rend les vaisseaux sanguins plus fins sur le bout des doigts. Le volume des doigts se réduit, mais comme la peau garde la même taille, elle se plisse», explique Tom Smulders.

Adaptation

Si le système nerveux central est à l’oeuvre, cela impliquerait que le plissement a une fonction spécifique, restée jusqu’alors mystérieuse.

Tom Smulders et son équipe ont donc recruté des volontaires et leur ont demandé d’attraper des billes de différentes tailles, d’abord avec les mains sèches, puis après les avoir plongées durant 30 minutes dans de l’eau chaude.

Les cobayes attrapaient plus rapidement des billes mouillées lorsque leurs doigts étaient ridés, mais aucune différence notable n’a été enregistrée lorsqu’il s’agit de saisir des objets secs.

«Si on remonte dans le temps, ce plissement de nos doigts aurait pu aider nos ancêtres à récolter de la nourriture dans des cours d’eau ou des végétaux humides», estime Tom Smulders.

«Selon nous, il s’agit probablement d’une adaptation au cours de l’évolution, qui peut aussi concerner la locomotion» en offrant une meilleure adhérence sur des surfaces humides, précise-t-il.

«Cela expliquerait pourquoi ce phénomène survient à la fois sur les doigts et les orteils. Il pourrait remonter à un de nos ancêtres, un primate qui marchait à quatre pattes», poursuit l’auteur de l’étude, publiée dans la revue «Biology Letters» de l’Académie des sciences britannique.

 

Source : 20mnch

Publié dans Insolite | Tagué , | 3 commentaires